mardi 27 septembre 2016

Dôme roman 1 de Stephen King

Auteur :   Stephen King
Maison d'édition :  Albin Michel, France loisir (grand format)  Le livre de poche (poche)
Genre : science-fiction
Prix : 22,30€  (grand format) 8,90€ (poche)
Pages  630(grand format) 829(poche)
Date d'édition  : 2011(grand format) 2013(poche) 



Résumé  Le Dôme : personne n’y entre, personne n’en sort. A la fin de l’automne, la petite ville de Chester Mill, dans le Maine, est inexplicablement et brutalement isolée du reste du monde par un champ de force invisible.
Personne ne comprend ce qu’est ce dôme transparent, d’où il vient et quand – ou si – il partira. L’armée semble impuissante à ouvrir un passage tandis que les ressources à l’intérieur de Chester Mill se raréfient.
Big Jim Rennie, un politicien pourri jusqu’à l’os, voit tout de suite le bénéfice qu’il peut tirer de la situation, lui qui a toujours rêvé de mettre la ville sous sa coupe. Un nouvel ordre social régi par la terreur s’installe et la résistance s’organise autour de Dale Barbara, vétéran de l’Irak et chef cuistot fraîchement débarqué en ville…





J'aime beaucoup Stephen King et Dome me faisait envie depuis déjà un moment malgré le pavé que c'est. Je me suis donc lancer avec plaisir dans ce tome 1

Note 4/5

Avis :  Avec se livre, j'ai retrouvé le Stephen King que j'aime, c'est vraiment du grand Stephen King. 
Ma lecture a été vraiment géniale. 
C'est un roman de science-fiction juste dingue. 
Dans ce huis-clos on voit comment se comporte les humains  et jusqu'où ils sont prêt à aller pour leur propres intérêts. On vois aussi toute la corruption politique, militaire et humaine en générale. 
Ce roman est juste dingue malgré le nombre juste énorme de personnages, de points de vue différents et de mélange de temps, je n'ai pas été perdue un seul instant durant ma lecture.

Ici, on retrouve un récit de science-fiction, mais Dôme, ce n'est pas juste ça.  
Cette histoire c'est également une critique de notre société et de la corruption humaine. Stephen King a su mettre ses personnages dans un contexte complexe et mystérieux, mais derrière ce dôme, il nous livre une évolution réelle d'une société livré a elle même, avec ses propres codes, ses propres limites, ses propres lois. 
On découvre aussi la recherche de la vérité sur ce fameux dôme. L'histoire est a la fois palpitante, passionnante, et vraiment bien travaillée. La longueur du roman peut décourager, mais l'histoire, même si elle comporte quelques longueur, notamment car on vis plusieurs fois les "mêmes" actions sous différents points de vue,  n'est jamais ennuyante.

     Les personnages sont très (trop ?) nombreux. 
En effet on a plus de 60 personnages, dont 30 récurrents et quand même plus de 10 personnages principaux !! 
Malgré ce nombre juste hallucinant de personnages, j'ai réussit à m'attacher à certains d'entre eux. Et il faut bien avouer que malgré le fait qu'ils sois nombreux, Stephen King a su développer ses personnages, avec une réelle évolution et leur propres personnalité.

     La plume de l'auteur c'est du Stephen King quoi, il a une plume bien spécifique, j'ai beaucoup de mal à décrire sa plume, tellement elle est spécial. D'ailleurs, je pense que cette auteur fait partie de ceux avec lesquels soit on accroche du premier coup, soit on accroche pas du tout...

    En bref, c'est un livre qui m'a beaucoup plu dans l'ensemble, même si ce n'étais pas un coup de cœur, il l'a vraiment frôlé de peu. J'ai passé un super moment de lecture, je l'ai lu très rapidement, malgré la taille du roman (car en plus c'est écrit tout petit)  


Les personnages :  
Comme il y a vraiment trop de personnages, je vais pas vous les présenter comme a mon habitude. Mais plutôt vous parler de l’ensemble de cette société.

Ici on retrouve des personnages tous intéressants et bien développés.

On as les dirigeants : 
Big Jim ; le deuxieme conseillé, qui veux à tout prix imposer ses idéaux et devenir le maitre à bord. 
Andy Sanders ; le premier conseiller et ami de Big Jim. Il est totalement influençable, manipulable et soumis. 
Andréa Grinnell ; la troisième conseillère. Elle se laisse déborder par son addiction au médicaments. 
Avec cette équipe de dirigeants, la ville se retrouve entre de drôles de mains.

La police de cette ville est aussi très spéciale : 
Entre les officier corrompu juqu'a l'os, ceux qui ne savent pas comment s'y prendre et ceux qui pensent faire les bon choix. Et comme cela ne suffisait pas, la police locale à voulue renforcer ces effectifs, Junior, le fils de Big Jim ainsi que ses amis ont donc été engagé. Problème ? Ils ont une idée bien à eux de la police et de la justice.

Une équipe médical en sous effectif qui manque de formation et essaie de s'en sortir avec les moyens du bords.
D'ailleurs, le personnage de Rusty, l'assistant medical est très intéressant à suivre. 

Avec très peu de moyen cette équipe vas tout faire pour aider les malades.

Certains habitants de Chester's mill, on aussi une place très importante dans ce roman et sont des personnages intéressants comme :
Dale Barbara (dis Barbie) : un ancien soldat devenu cuisinier. C'est sans aucun doute mon personnages préféré. Julia Shumway : la journaliste qui va faire énormément de choses pour la ville. 
La révérant Piper Libby : Elle est aussi intéressante à suivre avec ses interrogations et ses actes. 
On découvre également :
Les gérants des magasins, qui essaie de s'en sortir et les habitants lambda qui essaie de survivre.

Il y a également un petit groupe de gamins composer de : 
Joé épouvantail : Un jeune garçon très intelligent et doué en informatique. 
Norrie Calvert : une jeune fille débrouillarde et maligne. Benny Drake :  L'amie de Joé et Norrie qui va tout faire pour les aider. 
Une tache importante leur sera confiée. 
3 chiens ont également une place importante dans cette histoire ils sont très attachants.

Touts ces personnages sont intéressants, bien travaillés et développés. On les vois évoluer tout au long du roman ce qui les rend passionnant à suivre.


L'histoire:


     Un jour, comme les autres commence pour la petite ville de Chester's mill. 
Alors que tout semble paisible, les oiseaux chantent, les personnes vive leurs train-train, un avion s’écrase sans aucune raison apparente. D'autres accidents surviennent dans la petite ville, les oiseaux tombent, des voitures se retrouvent accidenter, alors qu'aucun obstacle visible ne se trouve sur leurs chemin.

    Très vite, les habitants de cette petite ville paumée vont recouvrir qu'un Dôme invisible entour la ville. 
Il est aussi hermétique qu'un bocal à poisson. Il est donc désormais impossible d'entrer ou de sortir de cette ville. Ce qui signifie que ni l'eau, ni la pollution, ni les vivre ne peuvent entrer dans la ville. Tous les habitants sont perdue, anéanties et apeurés. On ressent bien leur angoisse monter au fil des pages. Ainsi que leurs désespoir lors des essais pour se débarrasser du Dôme.

    Petit à petit, on va voir l’évolution et la formation d'une société propre a elle même, avec ses propres lois et ses propres limites. 
On vois alors l’évolution des personnages qui essaient de survivre dans cette société. On vois également jusqu’où certaines personnes de cette ville sont prêtes à aller pour nourrir leurs propres intérêts. 
Mais Dôme ce n'est pas juste ça c'est aussi une critique acerbe de la société d'aujourd'hui, de l'environnement et de l’être humain en général. 

   On cherche aussi des réponses, en même temps que les personnages, sur les réels enjeux du dôme et sur les responsables de cette machination. 
Stephen King nous donne plusieurs pistes, des révélations à petite doses, des retournements de situation. 
Avec ce roman il a su me surprendre, me captiver et me faire réfléchir. Jusqu’où est on prêt à aller pour sauver sa peau ?

   En bref, l'histoire m'a énormément plu, que ce soit le côté science-fiction ou le côté centré sur la construction d'une société livrée à elle même, qui prend quand même beaucoup de place dans ce roman. 
Une histoire rudement bien menée, passionnante, angoissante et qui fais réfléchir.

L'auteur:


   Bon c'est du Stephen King quoi. Décrire sa plume est compliqué, il a une plume bien particulière. En général ça passe ou ça casse. 
Il prend son temps pour poser tout son récit, mais sa plume reste fluide, même si elle peut être parfois un peu lourde pour moi. 
Stephen King est un auteur que j'adore vraiment, donc je ne suis pas très objective.  



Conclusion : 

Je vous le conseil vivement, c'est un roman à la fois passionnant et super bien mené. 
Un mélange de science-fiction et de critique de la société actuelle, de l’environnement de de l'humain en général
Avec Dôme Stephen King a su me bluffer, ma happer et me passionner. 
Au fil des pages je sentais l'angoisse et la peur monter en même temps que celles des personnages. Par moment, j'avais même l'impression d'être dans le dôme moi aussi. 
Un livre entrainant passionant et bien écrit.

Les personnages sont vraiment très nombreux, mais pour ma part je m'y suis très vite habituée, même si certains m'ont beaucoup plus marqué que d'autres. Même s'ils sont vraiment nombreux, les personnages reste travaillés, nuancés et aboutis
Ils ont une réelle évolution au fil des pages. 
J'ai beaucoup aimé l'ensemble des personnages qui rendent le roman plus vivant.  
J'ai eu l'impression d’être une habitante de la ville moi aussi.

L'histoire est plaisante à suivre. 
Entre les mystère autour de ce fameux dôme qu'on essaie de comprendre. 
Ainsi que la construction et le développement de la société qui se crée dans cette ville qui n'as plus aucune possibilité de se sortir de cette situation. Mais aussi de voir jusqu’où les hommes sont prêt à aller pour leurs propres intérêts. Voir la création d'un monde avec ses propres lois et ses propres codes. 
D'ailleurs, pour ma part, c'est cette partie là que j'ai preférée et que j'ai trouvé la plus intéressante. 
 J'ai aussi beaucoup aimé le message sur l'environnement, la pollution et la surconsommation.


En bref, c'est un  roman qui m'a énormément plu. Du vrai et du grand Stephen King. 
Il a frôler de très prés le coup de cœur. 
 Le sujet de fond sur la manière d'organiser une société, avec ses travers et ses malversations est passionant à lire.
L'histoire est réellement intéressante, on a des personnages forts, des passages puissants et marquants, mais aussi passionnants. 
Des personnages et un texte fournis, bien travaillés. 
La plume de l'auteur est vraiment très bonne et agréable à lire, même si elle est particulière. 
J'ai passé un très bon moment de lecture. 
En effet, j'ai tout de suite été prise dans le roman, même si le nombre impressionnant de point de vues peu être déstabilisant. 
J'ai ressentit pas mal d’émotions dans ma lecture. 
Et surtout j'ai trouvé le récit passionnant et palpitant. 
Je vous le conseil vivement, c'est un très bon roman bien écrit et bien traité.


Citation : 

Telle  était la raison principale pour laquelle il n'avait jamais seulement envisagé de quitter Cherster's Mill. Il aurait pu se faire davantage d'argent dans le vaste monde, mais la richesse était la petite bière de l'existence. Le pouvoir en était le champagne.

mardi 20 septembre 2016

Fenêtre sur crime de Linwood Barclay

Auteur :   Linwood Barclay
Maison d'édition :  Belfond (grand format)  j'ai lu (poche)
Genre : thriller
Prix : 21,90€  (grand format) 8,00€ (poche)
Pages  458(grand format) 540 (poche)
Date d'édition  : 2014 (grand format) 2015(poche) 



Résumé  Agoraphobe et schizophrène, Thomas Kilbride n'a pas quitté sa chambre depuis quinze ans. Sa seule ouverture sur le monde : son ordinateur, et l'application Whirl360, un site de cartographie en ligne dont il mémorise chaque détail, persuadé que ses connaissances pourront servir à la CIA.

Et puis, un jour, alors qu'il arpente virtuellement les rues de Manhattan, Thomas voit, il en est sûr, le visage d'une femme à la fenêtre, asphyxiée dans un sac plastique.
Peut-on encore la sauver ? Doit-il prévenir la police ? Qui pour croire les propos d'un témoin aussi peu fiable ?

Une seule personne peut l'aider : son frère, Ray, qui avait choisi de prendre ses distances avec la folie de Thomas.
Cette fois pourtant... Et si Thomas avait réellement assisté à un meurtre ? Et s'il y avait un tueur en liberté ? Et si tout cela n'était que le début d'une terrifiante course-poursuite ?








Sur livreaddict, j'ai participé au challenge "choisi la prochaine lecture de ma pal" et c'est ce titre qui a été choisi dans la mienne, c'est donc avec bonheur que je me suis lancer dedans.

Note 4/5

Avis :  Dans l'ensemble, j'ai passé un super moment de lecture. Le roman se lis facilement et rapidement. Il est addictif et bien construit. On ressent surtout bien les émotions durant notre lecture. J'ai aimé la façon dont  l'auteur a amener le thème de la maladie mentale, qui selon moi, est très bien traité. De plus j'ai trouvé le rythme du roman très bon.

Ici, on retrouve une histoire à la fois passionnante addictive et prenante. J'ai beaucoup aimé les passages avec les frères Kilbride, surtout l'aspect sur la maladie mentale de Thomas, qui est schizophrène. L'enquête qui est mise en place est à la fois originale et bien menée. J'ai un peu moins apprécié la deuxième narration qui est à la troisième personne. Malgré cela, j'ai quand même beaucoup aimé l'histoire de ce roman, avec les différents retournements, elle a su me surprendre et me captiver.

     Les personnages sont super intéressant a suivre, surtout Thomas avec sa maladie. 
Les personnages on toutes les qualités ils sont à la fois passionnants, intéressants, nuancés, originaux et attachants. J'ai beaucoup aimé le fait que l'auteur choisisse de nous plonger dans la tête de Ray, voir ses interrogations et ses doutes sur la maladie de son frère, cela le rend très humain et réaliste. 
J'ai aussi énormément aimé suivre Thomas, j'ai trouvé la manière de l'auteur de traité la schizophrénie très intéressante.

     La plume de l'auteur est très agréable à lire. Elle est fluide et prenante, bien rythme et addictive.

    En bref, c'est un livre qui m'a plutôt plu dans l'ensemble, même si ce n'étais pas un coup de cœur j'ai passé un super moment de lecture, je l'ai lu très rapidement .


Les personnages :  


Nous retrouvons ici principalement les frères  Kilbride


     On découvre  dans un premier temps Ray. C'est un illustrateur d'une trentaine d'années. C'est un homme intelligent, artistique, gentil, passionné, bon, protecteur et attachant. Bien sur il a aussi des défauts, par moment, il peut être un peu dur et trop autoritaire. C'est un personnage que j'ai trouvé très intéressant à suivre et surtout qui a une belle évolution au fils des pages.

    Puis on a  Thomas, le frère de Ray. Il est schizophrène et agoraphobe. Petit à petit il c'est crée une bulle, son propre monde. Avec Whirle360 un site un peu comme "Google Map" où l'on peut visiter des villes il se crée une réelle obsession. C'est un personnage intéressant à suivre. Je n'ai pas l'habitude de voir des personnages atteint de maladie mentale. L'auteur a choisit de nous montrer ce personnage à travers les yeux de son frère, un point de vue intéressant.

On a aussi des personnages secondaire comme : Harry, le notaire et amie du défunt père de Ray et Thomas. Julie, la fille pour qui Ray a un crush, c'est une femme bonne et gentille, j'ai beaucoup aimé son personnage. 
M. et Mme.Prentice des amis de la famille Kilbride, c'est une femme malade mais très gentille et touchante de son côté, lui est beaucoup plus froid et dur.

Il y a aussi les personne de l'autre points de vue

Allison: est une jeune femme, un peu borderline, elle n'a aucune limite. Elle aime dépenser de l'argent qu'elle n'a pas. Elle est lesbienne, et va se mettre dans une galère pas possible.
Bridget et Morris : c'est un couple agréable à suivre. Bridget est une femme bisexuelle attachante et agréable à suivre. Morris qui rêve de devenir sénateur ne va pas hésiter a tout faire pour y parvenir
Howard : Le meilleur ami de Morris, c'est a la fois son conseiller et son protecteur, il va tout faire pour le protéger. 
Lewis et Nicole : lui est un ancien flic pourri et elle une tueuse a gage. C'est un duo vraiment explosif, qui n'a aucune limite, deux personnages forts, intéressants et passionnants à suivre.

L'histoire:


     D'un côté, on a les frères Kilbride, suite à la mort de son père, Ray, un illustrateur d'une trentaine d'années reviens dans la maison de famille pour régler la succession et s'occuper de Thomas, son petit frère schizophrène. Thomas et très étrange, il a une obsession pour les cartes, en effet il passe son temps a mémoriser toute les rues de tout les pays, pensant agir pour la C.I.A. Mais un jour lors d'une de ses "missions" il pense voir un meurtre.

    Thomas essaie alors de persuader son frère Ray de mener l’enquête pour comprendre ce qui c'est vraiment passé, mais tout ne se passe pas comme prévue et un certain nombre d'obstacles vont se mettre sur son chemin. 
En parallèle on couvre les interrogations de Ray sur la maladie de son frère et sur les circonstances de la mort de son père.

    Dans un second temps, on va rencontrer Allison une jeune femme légèrement borderline, elle dépense de l'argent qu'elle n'a pas et emprunte beaucoup. Quand elle découvre que la personne avec qui elle a eu une liaison, est une personne connue, elle décide de la faire chanter pour gagner de l'argent, mais tout ne va pas être si simple et les chose vont rapidement dégénérer, c'est alors que tout deviens passionnant et palpitant. 

   En bref, l'histoire m'a bien plu, que se sois la première ou la seconde partie d'ailleurs. 
La première partie est écrite à la première personne sous le point de vue de Ray et est réellement passionnante à suivre. Entre la maladie mentale de Thomas et les interrogations de Ray. 
La seconde partie est écrite à la troisième personne, mais elle est tout aussi passionnante, même si pour ma part j'ai légèrement préféré la partie sur les deux frères.

L'auteur:


   J'ai trouvé la plume de Linwood Barclay très agréable à lire. Elle est à la fois prenante, fluide, agréable et rythmée. Le changement de point de vue en fonction de la personne que l'on suit est plaisant. Le roman ne possède que rarement des longueurs. Je pense continuer à lire d'autre roman du même auteur car il a su me faire passer un super moment de lecture et j'aimerais voir d'autre œuvre de lui et retrouver sa jolie plume.



Conclusion : 

Je vous le conseil vivement, c'est un roman à la fois passionnant et original. La maladie mental est traité de façon intéressante et originale. J'ai aussi ressentie pas mal d'angoisse et de stress durant ma lecture, je voulais absolument voir ou l'auteur allais me mener. 
C'est une lecture forte en émotions et en rebondissements.

Les personnages sont des personnages fort et bien travaillés. Ils évoluent tout au long du roman ce qui est vraiment plaisant. Ils sont aussi attachants et originaux. Ils sont un gros points fort de ce roman pour moi.

L'histoire est plaisante à suivre. Entre la relations des frères, les interrogations de Ray, la maladie de Thomas, voir comment les gens autour la gère, mais aussi le monde que c’est crée intérieurement Thomas, l’enquête qu'ils vont mener  grâce a ce qu'ils on vue sur ce site, le récit est réellement passionnant. 
De l'autre côté l'histoire de chantage et de corruption est aussi très intéressante à suivre même si, j'ai un peu plus aimé les passages sur Ray et Thomas.

En bref, c'est un  roman qui m'a beaucoup plu, avec pour sujet de fond la maladie mental que j'ai trouvé intéressant et bien traité. 
L'histoire est réellement interessante, on a des personnages forts, mémorables et originaux, mais aussi passionnants, fournis, bien travaillés et attachants. 
La plume de l'auteur est vraiment très bonne et agréable à lire.
J'ai passé un bon moment de lecture. 
En effet, j'ai tout de suite été prise dans le roman, je l'ai beaucoup ressentit et surtout je l'ai trouvé passionnant et palpitant. 
Je vous le conseil vivement, c'est un très bon roman bien écrit et bien traité.


Citation : 

-Thomas, ai-je repris, pourquoi tu ne resterais pas ici pendant que Julie et moi discutons de la manière de gérer ça.

- Est-ce que vous allez terminer de faire l'amour ?

Je me suis senti rougir, mais Julie a réagi de façon très désinvolte.
- Peut-être, plus tard. On va d'abord parler de ça. On peut faire l'amour quand ça nous chante.


mardi 6 septembre 2016

Séquestrée de Chevy Stevens

Auteur :   Chevy Stevens
Maison d'édition :  L'archipel  (grand format)  Pocket  (poche)
Genre : thriller
Prix : 21,00€  (grand format) 7,40€ (poche)
Pages  335 (grand format) 383 (poche)
Date d'édition  : 2011  (grand format) 2013  (poche) 



Résumé  Ce dimanche-là, Annie, agent immobilière de 32 ans, avait prévu de vendre une maison grâce à une journée portes ouvertes. 
Mais son dernier client, un homme qui prétend s'appeler David, la fait monter de force dans sa camionnette. Annie vient d'être enlevée. Son ravisseur l'emmène au cœur de la forêt et l'emprisonne dans une cabane. Son calvaire va commencer...






C'est ma bibliothécaire qui me l'a conseillée, le résume avais l'air cool, donc je l'ai emprunté.


Note 3,75/5




Avis :  J'ai plutôt bien aimé ce livre dans l'ensemble. 
Le gros points positif, c'est la narration qui est très originale, même si par moment je l'ai trouvée un peu brouillonne et que certaines partie étais inutile (enfin pour moi)
En revanche, j'ai adoré toutes les parties flash-back dans la cabane. Par contre, certaines parties sur le présent, m'ont plus dérangée. 
Cependant, je n'ai pas vraiment ressentie d'empathie pour Annie. 
Dans l'ensemble, même si ce livre est loin d'être parfait, c'est un bon thriller psychologique.


Ici, on retrouve une histoire à la narration originale. En effet le thème de l'enlèvement est déjà vue et revue, mais le fais qu'Annie, le personnage principal nous raconte son calvaire par le biais de ses séances de psychologue post-enlèvement en alternant passé et présent. 
On découvre donc l'horreur qu'elle a vécu, mais aussi comment elle essaie de s'en sortir à présent.

     Les personnages sont un peu clichés et surtout j'ai eu énormément de mal à m'attacher à eux. Ce qui a posé le plus gros problème pour moi, c'est que je n'ai rien ressentit pour Annie, ce qui a fais que j'étais un peu en dehors de son histoire. J'ai aussi regretté que l'on ai jamais un seul dialogue avec la psychologue.

     La plume de l'auteur est très agréable à lire. Elle est fluide et prenante, mais par moment, elle est un peu lourde pour moi.

    En bref, c'est un livre qui m'a plutôt plu dans l'ensemble, malgré les quelques points négatifs cités plus haut. J'ai apprécié ma lecture.



Les personnages :  


Nous retrouvons ici principalement Annie


     On découvre  dans un premier temps Annie, Elle a vécu l'enfer : torture physique, psychologique et sexuelle. Elle en garde énormément de séquelles, c'est devenu une femme renfermée. Par contre, par moment je ne l'ai pas comprise du tout dans ses réactions trop excessives. J'ai pas du tout réussie à m'attacher à elle.

    Puis on a  Le monstre, la personne qui a kidnappé et abusé d'Annie. Il a eu une enfance difficile. C'est un homme très dérangé, certains de ces actes étais vraiment abominable. On voit au fil des pages qu'il à de sérieux problèmes psychologiques.


On a aussi Gary, le flic qui s'occupe principalement de l'enquête. C'est le personnage que j'ai trouvé le plus attachant de tout le roman. Il est déterminé et attentionné.

Il y a aussi les proches d'Annie. 

Son beau père : Il est très attachant, mais c'est aussi un peu un raté. Il n'a jamais réussi un seul des nombreux projet qu'il a entreprit. Il est doux, gentil et attentionné
Sa mère : est une femme narcissique, égocentrique et méchante. Elle se comporte comme une gamine. Elle m'a absolument tapée sur le système, toujours en conflit avec sa sœur Val, elle se font la guerre.
Christina : La meilleure amie d'Annie, elle est aussi agent immobilière, c'est une femme gentille, attentionnée, patiente.
 Luc : Est un chef de restaurant et l'ancien petit ami d'Annie. Il est dévoué, patient, gentil, bon et attentionné. C'est le deuxième personnage que j'ai trouvé le plus intéressant.






L'histoire:


     Tout commence quand Annie rend visite a sa psychologue. Au fil des séances, elle va raconter plusieurs chose différentes. On va suivre par le biais des ces séances de flash-back, comment elle s'en sort et surtout l'enquête.

    Annie a été enlevée alors qu'elle faisait visiter une maison. "Le monstre" comme elle l'appelle emmenée dans une cabane recluse. Elle a été abusée psychologiquement avec des règles horribles, mais également abusée sexuellement, et physiquement. Le monstre a fais d'elle sa chose. Au fil des flash-back on va découvrir toute l'horreur de ce qu'elle a vécue.

    Dans le présent, on va découvrir dans qu'elle mesure elle est atteinte par ce qu'elle a vécu. On vois sa reconstruction, mais j'ai regretté que l'on ne vois jamais aucun dialogue entre Annie et sa psychologue. On suit, aussi l'avancement de l'enquête. 
Concernant la fin elle est surprenante, mais pour moi, elle est bâclée et trop vite amenée, ce qui enlève de la crédibilité au récit.

   En bref, l'histoire m'a bien plu, mais j'ai regretté la fin bâclée, des moments dans le présent trop répétitif et par moment complètement illogique. Mais tout le côté flash-back étais palpitant à suivre et passionnant.



L'auteur:


   J'ai trouvé la plume de Chevy Stevens plutôt agréable à lire. Son choix de narration est très original. Par contre j'ai regretté quelques lourdeurs de style et le manque de réel dialogues intéressant. En effet, les dialogues manque de profondeurs pour moi et par moment les transitions entre les époques étais bâclée pour moi.



Conclusion : 

Je vous le conseil malgré tout. Car malgré que le style étais parfois un peu pauvre ou lourd, malgré le fait que jtais totalement détachée de l'héroïne et que par moment j'étais plutôt détachée de l'histoire parce qu'il y avais certains moments inutiles, j'ai trouvé l'histoire originale et agréable à suivre.

Les personnages sont un peu clichés et pour moi pas du tout attachants, c'était pour moi le plus gros point noir de ce livre.

L'histoire a une narration vraiment originale, les flash-back étais vraiment intéressants et comme je les aime, mais j'ai trouvé que par moments c'était trop survolé. 
Les parties dans le présent sont répétitifs et par moment trop lourde. L'enquête m'a quelques peu déçue, la fin trop brutale et bâclée pour moi, m'a quand même surprise. 
Dans l'ensemble l'histoire est pas mal, mais un peu brouillonne.

En bref, c'est un  roman qui m'a assez plu, mais pour moi c'est loin d'être un coup de cœur. 
J'ai tout de même passé un bon moment de lecture. En effet, j'ai eu un peu de mal avec les personnages, L'enquête étais un peu trop bâclée, des moment inutile à l'histoire et d'autre manquais d'approfondissement. 
Le style étais par moment lourd. 
Malgré tout ça, j'ai passé un bon moment de lecture. Je l'ai lu en deux jours. 
Je le conseil quand même.


Citation : 
Je m'en voulais horriblement de tenir compte de
 l'opinion d'un déséquilibré. Mais, si quelqu'un vous
 affirme à tout bout de champ que le ciel est vert,
 vous finissez par vous demander si ce n'est pas vous
 qui êtes fou de croire qu'il est bleu.