dimanche 18 juin 2017

Se retenir aux brindilles de Sébastien Fritsch

Auteur: Sébastien Fritsch   
Maison d'édition:  Fin mars début avril  (grand format)
Genre: contemporain   
Prix: 18€  (grand format)
Pages:  327 (grand format)
Date d'édition: 2012 (grand format) 



Résumé : 


Inséparables, Ariane, Tristan et Matthias ont passé leur enfance à jouer avec leurs peurs. Au milieu des étangs de la Dombes ou dans les pièces vides d’un château oublié, ils cherchaient l’émotion, l’interdit, le danger.

Trente ans plus tard, les frayeurs d’Ariane n’ont plus cette saveur plaisante de l’imaginaire : c’est un homme bien réel – un homme qu’elle a aimé – qu’elle fuit maintenant.

Car si les enfants font de la peur un jeu, les adultes, eux, savent en faire une arme.





Merci à l'auteur et au site simplement pro  pour l'envoi de ce livre et leur confiance.

Note 17/20


Avis 

    J'ai vraiment aimé ma lecture. Un très bon petit roman qui nous plonge dans la peur d'une femme, ses peurs d'enfant où elle aimait jouer avec celle-ci et une peur d'adulte bien plus réelle et terrifiante. C'est un roman qui m'a profondément touché. Suivre Ariane dans ce road-trip pour échapper à un homme violent, en quête de son passé et d'une solution pour se sortir de la vie dans laquelle elle s'est enfermée. Un livre touchant mêlant la peur, la colère, la tristesse et la joie.

    Ici, on retrouve une histoire plutôt originale. L'auteur nous fait voyager entre présent et passé. On retrouve Ariane qui essaie de fuir sa condition de femme battue. Pour cela, elle embarque ses deux enfants sur de nombreux kilomètres.  Elle revient dans sa ville d'enfance où les souvenirs vont refaire surface.

    Les personnages sont pour moi très intéressants, et surtout attachants. Une femme totalement perdue et apeurée qui essaie de faire face, des enfants qui jouent avec l'interdit et la peur, une vieille femme à qui la mémoire fait défaut mais qui a un grand coeur.

    La plume de l'auteur est très agréable à lire. Elle est fluide, rythmée et très jolie.

    En bref, c'est un livre qui m'a beaucoup plu et j'ai ressenti beaucoup d'émotions, de la colère à la peur en passant par la tristesse, l'empathie et la joie. Un roman fort et qui, pour moi, est intéressent et poignant.



Les personnages :


Nous retrouvons ici principalement Ariane 

     On découvre  dans un premier temps Arianequi est une jeune femme attachante. Depuis son plus jeune âge, la peur est le sentiment qui la guide. Mais ses peurs d'enfant qui étaient bénéfiques se sont transformés en une peur réelle qui paralyse. C'est une femme totalement perdue, triste, mais aussi combative et forte. C'est une bonne mère pour Enzo, ce petit garçon réservé et perdu et Abigaelle qui n'est encore qu'un bébé innocent et paisible. 

    Puis on à , le mari de Ariane, c'est un grand manipulateur et un calculateur. Très intelligent, a un poste qui paye bien, c'est un homme qui, aux yeux du monde, parait gentil et bon mais derrière se cache un homme violent, hautain, méprisant, qui aime faire mal par les mots ou les gestes. Un vrai pervers.

    Il y a aussi Matthias un des amis d'enfance d'Ariane. C'est un jeune garçon un peu rêveur, naïf, peureux et gentil. Il a l'âme d'un artiste et rêve de faire du théâtre.  

    On retrouve également Tristan  l'autre ami d'enfance d'Ariane. Lui, est manipulateur, il aime avoir et surtout faire peur aux autres. Ils se place en chef du petit groupe, il est avide de ce pouvoir et fait tout pour garder ses amis sous ses ordres. 

    On apprend à connaître Marth qui est une vieille amie de Ariane. Elle a pris soin d'elle quand elle était enfant et a été son modèle dans la vie. C'est une femme attachante. Bien qu'elle ait perdu la mémoire, elle reste une femme gentille, douce et attentionnée. 

     Pour finir il y a  les personnages secondaires  les parents d'Ariane entre une mère en fauteuil qui n'aime que ses livres et un père trop protecteur qui contrôle sa fille. Leo, l'amour de jeunesse de Ariane et Constance une ancienne ami d'Ariane. 
    


L'histoire:

     Quand le livre commence, nous retrouvons Ariane qui est en route  pour sa ville d'enfance. Avec ses deux enfant, elle a parcouru de nombreux kilomètres pour revenir sur les traces de son passé et fuir un mari manipulateur et pervers. Elle va alors croisé la route de Marth, une vieille amie, et essayer de trouver comment s'en sortir. 

    Mais se retenir aux brindilles, c'est surtout le retour dans le passé. Quand elle était enfant Ariane ainsi que Tristan et Matthias étaient fan d'un groupe de 3 amis. Ils aimaient tous les trois les jeux interdits et se faire peur. La peur est le thème principal de ce roman et l'auteur mêle avec brio les peurs d'enfant et les terreurs d'adulte. Petit à petit on va comprendre  comment Ariane a pu en arriver là. 

    En bref, nous avons ici une histoire de vie. Certes, il n'y a pas énormément d'action excepté quelques petits rebondissements. Ici on a surtout un roman qui joue avec les émotions, et les sentiments . J'ai aussi apprécié les nombreuses références à la musique, voir l'évolution d'Ariane, de la voir fuire son maire et essayer de s'en sortir était intéressant. 

L'auteur:

   J'ai trouvé la plume de Sébastien Fritsch   agréable à lire, assez légère mais surtout rythmée et assez poétique. J'ai trouvé que l'auteur parvenait parfaitement à faire ressentir les émotions dans son livre, surtout la peur, l'angoisse et la colère. 


Conclusion :

Je vous  le conseille vivement,  j’ai passé un  excellent moment de lecture, j'ai aimé tous les points du roman; la plume, les personnages et l'histoire en elle-même. La thématique abordée là était très intéressante même si j'aurai aimé qu'on approfondisse un peu plus les violences conjugales.  Un roman qui a su me faire ressentir une bonne palette de sentiments et d'émotions. Un bout de vie qui malheureusement est très réaliste. La peur est pour moi le thème central et l'auteur a su jouer de ce thème. 

Les personnages sont pour moi vraiment intéressants à suivre. Ils sont surtout attachants. On apprend à les connaître vraiment petit a petit à travers les souvenirs d'Ariane et j'ai trouvé cette manière d'amener les personnages super. 

L'histoire se lit bien. Suivre Ariane dans une quêtes de son passé et qui essaie de survivre au jour le jour était vraiment intéressant. Quelques rebondissements m'ont vraiment surprise. Une histoire bien écrite et bien ficellée qui nous montre des pervers, manipulateurs et la peur que cela peu engendre sur les victimes.


Citation :
 Mais j'ai beau remonter pas à pas dans ma mémoire les sept années que je viens de vivre avec celui que j'ai choisi pour mari, je ne retrouve pas le moment où "tout donner" s'est transformé en "tout céder", "tout recevoir" en "tout accepter", puis "tout accepter" en "ne rien refuser"

2 commentaires: