mardi 10 avril 2018

Des images et des mots: l'ombre du golem

Auteur: Eliette Abécass
Illustrateur: Benjamin Lacombe 
Maison d'édition:  Flammarion 
Genre: Album jeunesse   
Prix: 25,00€
Pages:  167
Date d'édition: 2017



Résumé 

A Prague, en 1552, les Juifs sont persécutés. Un rabbin crée un être de glaise chargé de protéger sa communauté. Alors, le pouvoir en place, inquiet, enlève Zelmira afin de l'utiliser comme monnaie d'échange contre le Golem, cet être fantastique.


18/20 

Récemment je me suis plongée dans la découverte des albums illustrés grâce à mon copain. 


Avis:

    Tout dans l'ombre du golem m'a plu. C'est un compte à la fois beau, instructif, touchant. Ce petit album a su m'émerveiller de par son texte et ses illustrations juste sublimes. J'ai beaucoup aimé cet album; j'aurais même aimé qu'il soit un peu plus long. 



Les personnages de l'ombre du golem

    Ils  sont tous attachants et bien construits. La petite Zelmira est une fillette maligne, curieuse, tendre, attachante et courageuse. Le golem lui est une chose sans conscience mais qui m'a beaucoup touché: J ai adoré son personnage. Le marchal est un homme bon, courageux, intelligent, doué et j'en passe. C'est un personnage que j'ai trouvé super bien travaillé et  attachant aussi. Les personnages secondaires sont tout aussi adorables et attachants.  Ce petit groupe donne un côté tendre à cet album pour moi. 


L'histoire de l'ombre du golem 

    L'histoire présente dans cet album est à la fois touchante, dur, fantastique et pleine d'émotion. J'ai beaucoup aimé suivre cette histoire du point de vue de la petite fille, pour moi cela donne de la profondeur au récit. 

    Dans un premier temps, on va decouvrir la petite Zelmira, la compteuse de cette histoire. Elle va nous raconter son aventure, alors qu'elle était encore une fillette insouciante et curieuse. Elle va nous parler de choses étranges qu'elle découvre un soir où elle était de sortie avec son père. 


    Ce soir là, elle a entendu parler du Marchal, un homme qui est à la tête d un peuple  juif et surtout de ses pouvoirs. Son peuple est persécuté et sans cesse attaqué et massacré. Un jour alors que la fillette voulait juste faire connaissance de cet homme qui la fascine, elle assiste à un drôle de processus qui donne la vie au golem: un être créé pour protéger ce peuple. On va suivre à travers les yeux de la fillette l'histoire de cette création et ce qu'elle entraîne




Parlons de l'auteur et de l'illustrateur

    La plume de Eliette Abécassis est vraiment très jolie. Elle raconte son récit, en faisant passer tout un tas d'émotions. 

   Je suis fan de Benjamin Lacombe. Les illustrations qu'il offre dans cet album collent tout à fait à son univers. Le mélange de Benjamin et de Eliette donne vraiment pour moi un sublime album jeunesse.





En conclusion l'ombre du golem ça donne quoi? 

Pour moi l'ombre du golem est un très bon album jeunesse. Les illustrations sont juste magnifiques j'adore l'univers de Benjamin Lacombe, et la plume de Eliette Abécassis est vraiment très jolie et pleine de bon sentiments qu'elle arrive à nous faire ressentir au fil des pages. 

C'est un très bel album jeunesse que je suis heureuse d'avoir découvert. L'histoire est très belle, pleine d'émotions, et surtout fantastique elle nous fait plonger dans un sublime univers. Des personnages touchants et attachants.Je vous le recommande. 


Une citation 

Les premiers feux de l'aurore colorèrent la Vlatva d'une lumière rouge, ainsi que le lit de limon d'où était issu le Golem. Alors je me suis enfuie. Je suis partie et j'ai couru, d'une seule traite, jusqu'à chez moi. Les rues étaient désertes. Mes parents m'attendaient, en colère, sur le pas de la porte. Je me souviens encore de la correction que je reçus ce jour-là! Ma mère tout en fureur prit son balais pour me frapper, en plus de la correction que je venais de recevoir de mon père

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire