vendredi 13 avril 2018

L'archipel tome 1: latitude de Bertrand Puard

Auteur: Bertrand Puard  
Maison d'édition:  casterman 
Genre: jeunesse/thriller 
Prix: 16,00€
Pages:  280
Date d'édition: 2018




Résumé 

De quel criminel êtes-vous le sosie ?

Yann est la victime d'un business très lucratif : l'échange d'identités. Son malheur : être le sosie de Sacha Pavlovitch, le fils d'un puissant trafiquant d'armes franco-russe, qui a acheté sa tranquillité moyennant quelques millions de dollars. Tandis que Yann clame son innocence, Sacha se fait passer pour lui et découvre une vie paisible, sur une île paradisiaque du Sud de la France. Une affaire parfaitement rodée. Du moins en apparence...



16/20 

En se baladant dans ma librairie, on est tombé sur ce livre, le résumé m'a interpellée et mon chéri me l'a offert. Petit plus: l'auteur était aux Quais du polar, j'ai pu le faire dédicacer vu que c'était ma lecture en cours. 



Ce que j'ai pensé de l'archipel?

    Pour ma part, j'ai beaucoup aimé le tome 1 de l'archipel. Certes, c'est un polar jeunesse, mais il n'en est pas moins surprenant, addictif et plaisant à lire. 

    L'auteur a réussi à me faire rentrer dans l'histoire dès le début et à me faire ressentir quelques émotions et surtout l'envie de lire la suite pour avoir le fin mot de cette histoire. 

    Pour moi, l'archipel vaut la peine d'être lu: les personnages sont travaillés et attachants et tous les ingrédients sont là pour donner un polar certes très soft mais très addictif


Qui sont les personnages de l'archipel? 

    J'ai trouvé que les personnages de ce roman étaient très bien construits, ils évoluent au fil des pages et sont attachants et troublants. Par moments, c'était difficile de cerner Yann et Sacha, surtout de discerner ce qui était leur vraie personnalité et ce qui est volé à l'autre. 

    Les personnages évoluent vraiment au fil des pages et sont intéressants à voir évoluer. J'ai particulièrement apprécié le personnage de Yann, enfermé à l'archipel, qui essaie de ne pas perdre pied alors que sa vie a basculé. 

     Du côté de Sacha, on découvre un jeune garçon qui a déjà sombré dans le côté obscur, mais qui essaie de le garder à l'intérieur de lui quand il se fait passer pour Yann. 

     Les personnages secondaires sont tout aussi intéressants à suivre. Ils sont certes moins présents mais pas moins importants, bien construits et attachants. 


L'histoire de l'archipel ça consiste en quoi ?

    L'histoire présente dans ce roman m'a beaucoup plu. Tout est au rendez-vous: action, rebondissement, suspense, mystère et j'en passe. L'auteur a su me faire entrer dans l'histoire et me faire ressentir quelques émotions. 

    Dans un premier temps, on va faire la connaissance de Yann et Sacha, deux jeunes garçons de 16 ans, que tout oppose sauf une chose: leur ressemblance physique. Ce sont des sosies. 

    Un jour, alors que Yann était endormi, il se fait arrêter pour de nombreux crimes. Les autorités pensent arrêté Sacha Pavlovitch, le fils d'un grand criminel russe.  Le jeune garçon clame son innocence et qu'il n'est pas Sacha mais Yann. Personne ne le croit. Il est alors envoyé sur l'archipel, une prison cruelle et abominable. 

     Sacha, de son côté, qui est au courant de l'échange d'identité, va prendre la place de Yann dans sa vie de tous les jours et ainsi trouver la liberté. 

     Tout au long du roman, on va suivre avec une alternance la vie de Yann enfermé qui essaie de survivre et de Sacha qui essaie de trouver une vie normale. Mais si leur destin était plus lié que ça? 

La plume de Bertrand Puard ça donne quoi? 

    La plume de Bertrand Puard est très fluide. Il laisse peu de répit à son lecteur. Il enchaîne les rebondissement et les révélations. J'ai bien aimé qu'il fasse un chapitre pour chaque personnage en alternant les deux. L'auteur a su aussi faire ressentir des émotions dans son roman. Dans l'ensemble, j'ai bien aimé sa plume. En plus comme j'ai eu la chance de le rencontrer, je l'ai trouvé très gentil, et souriant.  

En conclusion l'archipel  ça donne quoi? 

Pour moi l'archipel est un bon polar jeunesse. Un polar très soft mais avec tous les ingrédients qui tiennent en haleine et qui font que j'avais envie de tourner les pages de ce roman. 

C'est un bon premier tome qui installe son histoire certes très rapidement en ne laissant que très peu de répit. J'aurais peut-être juste aimé un peu de pages de plus et que l'auteur prenne un peu plus son temps. 

Dans l'ensemble, rien ne m'a vraiment déçue dans ma lecture. L'histoire est originale, addictive, et plaisante. Il y a tout ce qu'il faut: rebondissement, suspense, action... et surtout elle fait ressentir plusieurs émotions, la joie, la peur, la colère par exemple. Les personnages évoluent au fil des pages, ils sont attachants et bien travaillés le tout avec une très plume incisive et fluide. Je vous le recommande entre deux gros polars bien durs, ça peut changer et faire du bien ou pour commencer dans le genre . 


Un passage de l'archipel pour se faire une idée de la plume?

 Je n’ai plus de famille depuis longtemps. Ma vie tient plus du torrent de montagne que de la paisible rivière sur un coteau. J’ai l’habitude de vivre à la dure, et c’est ce qui fait dire à mes rares proches que je fais bien plus que mes seize ans. Mais, à ce moment-là, lorsqu’ils m’ont dressé sur mes jambes, forcé à marcher et emmené je ne savais où, à ce moment-là donc, je n’avais qu’une envie : m’effondrer comme un garçon de mon âge qui sent bien que sa vie vient de se fracasser contre un mur.Ils étaient convaincus que j’étais ce type que je n’étais pas. »

3 commentaires:

  1. Ce livre contient tous les ingrédients que j'aime dans une histoire puis tu donnes tellement envie, j'espère aimer :) !

    RépondreSupprimer
  2. Repéré ! Merci pour cet avis.

    RépondreSupprimer
  3. Je l'ai reçu dans la box mille et un livres (YA) de février... Je l'ai toujours pas lu ��

    RépondreSupprimer