jeudi 22 février 2018

Jamais plus de Colleen Hoover

Auteur: Colleen Hoover  
Maison d'édition:  Hugo new romance 
Genre: romance
Prix: 17,00€
Pages:  408
Date d'édition: 2017


Résumé 

Lily Blossom Bloom n'a pas eu une enfance très facile, entre un père violent et une mère qu'elle trouve soumise, mais elle a su s'en sortir dans la vie et est à l'aube de réaliser le rêve de sa vie : ouvrir, à Boston, une boutique de fleurs. Elle vient de rencontrer un neuro-chirurgien, Ryle, charmant, ambitieux, visiblement aussi attiré par elle qu'elle l'est par lui. Le chemin de Lily semble tout tracé. Elle hésite pourtant encore un peu : il n'est pas facile pour elle de se lancer dans une histoire sentimentale, avec des parents comme les siens et Atlas, ce jeune homme qu'elle avait rencontré adolescente, lui a laissé des souvenirs à la fois merveilleux et douloureux. Est-ce que le chemin de Lily est finalement aussi simple ? Les choix les plus évidents sont-ils les meilleurs ? Le chemin d'une jeune femme pour se trouver et pour rompre le cycle de la violence. Est-ce que l'amour peut tout excuser ?



J'avais lu Maybe someday de la même auteur que j'avais beaucoup aimé. Le thème abordé dans Jamais plus m’intéressait beaucoup, je n’ai donc pas hésité à me le prendre. 


Note: 18/20 

Avis: 

     Dans l'ensemble j'ai beaucoup aimé ce livre. Je n'ai pas vraiment de choses négatives à dire sur celui-ci, mis à part, peut-être, que par moments, j'avais un peu de mal avec le personnage de Ryle, et que pour moi les scènes de violences conjugales était un peu trop « softs »; mais c'est sans doute car j'ai l'habitude des thrillers.  Sinon, ce livre m'a vraiment intéressée, j'étais prise dans l'histoire et j'ai ressenti beaucoup d'émotions durant ma lecture. 

       On retrouve ici une histoire plutôt originale. Il est vrai que peu de romances abordent le thème des violences conjugales. J'ai trouvé celui-ci plutôt bien abordé: nous sommes dans la tête de la femme victime. J'ai malheureusement trouvé que les scènes de violences étaient trop survolées pour moi, mais j’ai été totalement prise dans cette histoire et elle m'a beaucoup touchée. 

      J'ai trouvé les personnages dans l'ensemble assez bien développés. Ils sont bien décrits, avec de bonnes personnalités. Ils sont attachants et intéressants à suivre, surtout qu'ils évoluent tout au long du roman, même si par moments ils étaient un peu clichés ou que je n'étais pas en accord avec leur choix. 

     La plume de l'auteur est agréable à lire. Colleen Hoover à vraiment une plume pleine d'émotions.  

      En bref, c'est un livre qui m'a bien plu. C'est un bon roman qui m'a fait ressentir pas mal d'émotions, une histoire intéressante et un thème bien abordé bien que trop survolé par moment, des personnages touchants et une jolie plume.


Les personnages: 

     Nous retrouvons principalement Lily, une jeune femme assez rêveuse. J’ai plutôt bien aimé son personnage, c'est une battante, elle ne baisse jamais les bras. J'ai aussi aimé son côté peu sûre d'elle. Lily s'est construite sur des bases assez sombres, ce qui pour moi la rend un peu instable émotionnellement. Je n'étais pas toujours d'accord avec ses choix mais son personnage m'a énormément touchée.  

    On retrouve également Ryle. Jeune neurochirurgien, riche, beau, charismatique et intelligent. Ryle a tout pour plaire. Mais derrière cette homme aux apparences parfaite se cache une personnalité beaucoup plus sombre et tourmentée... 

     Il y a aussi Marshall et Allysa. Ce sont le beau frère et la sœur de Ryle. Allysa est une jeune femme pleine de vie, souriante, drôle, attachante, prévenante, généreuse et protectrice. J'ai adoré son personnage. Son mari Marshall a beaucoup d'humour mais il est aussi protecteur, un peu lourd et maladroit par moment. Ce sont de très bons personnages. Je les ai beaucoup aimés. 

     Sans oublier Atlas qui est l'amour de jeunesse de Lily. Son premier amour. C'est un homme doux, tendre, courageux, généreux et drôle. Il est passé par plusieurs passages difficiles mais c'est un battant, il a toujours donné son maximum pour se sortir de ses galères. J'ai adoré son personnage. 

     Tout au long du roman on va découvrir aussi d'autres personnages: la colocataire de Lily. mais aussi sa mère, ancienne femme battue qui essaie de se reconstruire à la mort de son bourreau, et enfin Ellen, une animatrice de talk-show à qui Lily va écrire des lettres durant son adolescence. 


L'histoire : 

      Quand le livre commence on découvre le personnage de Lily. Son père vient de décéder et elle prend l'air pour essayer de décompresser de l'enterrement. Sur le toit de l'immeuble où elle a été se réfugier elle fait la rencontre de Ryle, un homme aux airs parfaits. Ils discutent un peu et de plaisent mutuellement mais ils ne cherchent pas du tout la même chose. 

   Ils partent alors faire leur vie chacun de leur côté. D'un cote Lily ouvre sa boutique de fleurs. C'était son rêve depuis son enfance. Ryle, lui, continue sa carrière. Lorsque Lily engage Allysa pour l'aider à la boutique elle retombe sur Ryle qui s'avère être son frère. 

      Les deux jeunes protagonistes vont alors se tourner autour. Tout ne sera pas simple, surtout que Lily retombe sur Atlas son premier amour qu'elle n'a jamais vraiment oublié. Lequel choisir? Et si tout n’était pas si simple? On va se retrouver plongés dans les peurs de Lily, ses doutes et ses interrogations. En effet son histoire avec Ryle est loin d'être simple. 

      En bref, l'histoire est pour moi vraiment intéressante. Le sujet des violences conjugales est plutôt bien traité, malgré le manque de profondeur des scènes de violence. J'ai aimé lire cette histoire, j'étais prise dedans et elle m’a touchée.


L'auteur: 

    J'ai trouvé la plume de l'auteur totalement dingue. Elle est belle, fluide, totalement addictive. Je comprends mieux tous les éloges sur Colleen Hoover, c'est une déesse de la romance. Je vais très certainement lire d'autres de ses romans.


Conclusion: 

Dans l'ensemble je vous recommande vivement ce roman. J’ai beaucoup apprécié ma lecture, même si par moments elle était un peu dure car le thème est assez sombre. L'histoire était pour moi très bien écrite et on voit que l’auteur s’était renseignée même si les passages de violences étaient assez softs. Elle a réussi à me faire ressentir pas mal d'émotions. Pour moi c'est un bon roman. 

Les personnages étaient vraiment excellents, bien que par moments un peu clichés. Cela n'empêche que j'ai trouvé leur personnalité intéressante, ainsi que leur évolution. J'ai réussi à m'attacher à eux, ce qui pour moi est un très bon point pour le roman. 

L'histoire est quand même prenante et entraînante. Pour ma part je l'ai trouvée plutôt originale. J'ai aimé retrouver le thème des violences conjugales abordé dans une romance. Le sujet est assez bien traité. J'ai aimé le choix de l'auteur de nous plonger dans la tête de la victime avec tous ses doutes, ses interrogations, ses peurs... 

En bref, c'est un très bon petit roman. Le tout est très bien maîtrisé. Une histoire prenante avec un thème trop peu abordé, mais malheureusement bien trop présent dans la vie. Des personnages attachants bien développés qui évoluent au fils des pages. Le tout avec une plume fluide agréable et beaucoup d'émotions. Un quasi coup de cœur. Je pense que ça en aurait été un si les scènes de violence avaient été plus développées. Je le recommande vivement. 



Citation: Imaginez tous les gens que vous rencontrez dans la vie. Tant de gens. Ils arrivent par vagues, et se retirent avec la marée suivante. Certaines sont plus puissantes que d’autres et ont un impact plus profond. Parfois, les vagues apportent avec elles des traces venues du fin fond de l’océan et les lâchent sur le rivage où elles laissent une empreinte de leur passage, longtemps après qu’elles se sont retirées. 

lundi 12 février 2018

Les larmes de Potap de Nadège Mazery

Auteur: Nadège Mazery 
Maison d'édition:  auto édité
Genre: thriller/roman noir 
Prix: 13,99€
Pages:  332
Date d'édition: 2017

Résumé 

Je m’appelle Potap. Potap Kerenski pour être précis. Je suis né à Tcheboksary, en Tchouvachie, sur les bords de la Volga, à 600 km à l’est de Moscou. Aujourd’hui, entouré de ma famille et de mes rares amis, je célèbre mes 18 ans. Un âge où, juridiquement, je deviens pleinement responsable de mes actes. Quels qu’ils soient. Pour ma part, j’assume totalement les miens. En conséquence, n’en déplaise à mon frère, ceci est mon dernier anniversaire.




Quand j’ai vu ce livre sur simplement pro, j’ai d'abord craqué pour la couverture, puis le résumé m'a attirée. Merci à l'auteur pour l'envoie de ce livre. 
Note 16/20 

Avis: 

    Dans l'ensemble j'ai beaucoup aimé ce livre, aucun point ne m'a vraiment dérangé au point de montrer du doigt de gros points négatifs. L'auteur a su me transporter dans son histoire, même si en lisant le résumé je ne m'attendais pas à ça. J'ai tout de même apprécié le roman, qui a su me faire passer par pas mal d'émotions. 

     On retrouve ici une histoire plutôt originale. Déjà le lieu, j'ai bien aimé me retrouver en Russie, dans ce paysage glacial, ou la vie est très différente de celle que l'on peut avoir sur notre continent. Mais aussi l'histoire en elle-même, on se retrouve dans la peau de ce jeune homme de 18 ans avec toutes ses interrogations, ses peurs, ses doutes, son addiction à la drogue et le chemin qu'il doit parcourir pour s'en sortir ou non. 

    J'ai trouvé certains personnages à peine assez développés mais dans l'ensemble, ils restent bien décrits, avec de bonnes personnalités. Ils sont attachants et intéressants à suivre, surtout qu'ils évoluent tout au long du roman. 

  La plume de l'auteur est agréable à lire. Elle est fluide et prenante. 

     En bref, c'est un livre qui m'a plu, je n’ai pas vraiment de points négatifs. C'est un non roman qui m'a fait voyager et fait ressentir pas mal d'émotions, même si j'aurais aimé des personnages un petit peu plus développés. J'ai passé un bon moment de lecture. 

             Les personnages:

    Nous retrouvons principalement Potap, un jeune homme assez particulier qui vit dans une petite ville de Russie depuis sa naissance. C'est un jeune homme qui n'a aucune confiance en lui, qui est assez renfermé et surtout très perdu dans la vie, il commence alors à se droguer avec ses amis. C'est le personnage principal et je l’ai trouvé attachant et intéressant à suivre. 

   On retrouve également la famille de Potap : 
son père qui est très centré sur la religion, qui a des idées très arrêtées. 
Sa mère, complètement dépassée, trop émotive, mais gentille qui essaie de tout faire pour ses enfants. 
Nina, la sœur de Potap, qui essaie de continuer ses études malgré qu'elle soit enceinte et future célibataire (ce qui n'est pas simple en Russie ou la mentalité est très portée sur la religion). 
Dedouchka , le grand père de Potap. C'est un homme drôle, avec ses propres idées. Un honnête homme. J'ai vraiment apprécié son personnage. 

    Il y a aussi, Mak, le demi-frère de Potap. C'est un homme assez froid au premier abord, un peu rustre et dur. Mais sous ses airs de gros dur c’est aussi un homme doux, généreux et très protecteur. Il a un passé un peu sombre et il est peu apprécié dans sa famille surtout par le père de Potap. J'aurais aimé le voir un tout petit peu plus développé. 

    Sans oublier les deux meilleurs amis de Potap : Ivan qui est un peu le meneur du groupe, qui essaie de fuir un père violent en se droguant et Chadek très introverti qui est plus un suiveur. 

   Tout au long du roman on va découvrir aussi d'autres personnages comme une infirmière, un médecin, le directeur d'une structure pour drogue, et d’autres drogues qui vont devenir les partenaires de Potap. 

                      L'histoire : 

     Pour commencer, on découvre Potap un jeune garçon un peu paumé de 18 ans. On plante aussi le décor, avec la ville où il réside qui s’appelle Tcheboksary, en Russie, à 600 km de Moscou.

   Le jour de ses 18 ans le demi-frère de Potap, Mak, vient pour son anniversaire. Ce jour-là, Mak surprend Potap, alors qu'il est dans la salle de bain, en train de se faire une injection de drogue. On découvre alors comment la Russie réagit face aux drogués et le peu d'aide donné pour s'en sortir car le pays a une tolérance zéro pour eux. 

    Mais Potap a de la chance car son frère a pas mal de connaissance. Il va donc tout faire pour que Potap puisse entrer dans un centre clandestin de sevrage. On va suivre alors Potap dans ce périple, le voir essayer de s'en sortir. Mais aussi ses doutes, ses remises en question, ses douleurs, ses peurs, son combat. Mais va t'il s’en sortir ? Le veut-il vraiment ? Est-il assez courageux pour ressortir vainqueur de ce combat ? 

   En bref, l'histoire est pour moi vraiment intéressante. J'ai appris pas mal de choses sur la Russie et sur ses lois. Mais j’ai aussi ressenti pas mal d'émotions tout le long de ma lecture. J'ai été totalement prise dans l'histoire, je voulais savoir comment elle allait finir. Et surtout j’ai trouvé le combat de Potap et de le suivre à travers ses yeux fort intéressant. 

L'auteure 

    J'ai trouvé la plume de Nadège Mazery très agréable à lire. Je l'ai trouvée fluide, rapide, remplie d'émotions. J'ai aimé le choix de l'auteure d'écrire à la première personne, ce qui nous plonge directement dans la tête de Potap avec ses doutes ses interrogations... 

Conclusion : 


Dans l'ensemble je vous recommande ce roman ,j’ai apprécié ma lecture. L'histoire était pour moi très bien écrite et on voit que l’auteur était renseignée. Elle a réussi à me faire ressentir pas mal d'émotions. Pour moi c'est un bon roman. 

Les personnages secondaires, pour moi manquaient un peu de profondeur. Mais sinon l'auteur a quand même su proposer une palette de personnages intéressants, qui évoluent tout au long du roman. Dans l'ensemble j'ai réussi à m'attacher aux personnes. 

L'histoire est quand même prenante et entraînante. Pour ma part je l'ai trouvée plutôt originale. J'ai aimé me retrouver dépaysée par ce pays à l'ambiance glaciale, à la mentalité très différente de la France. Mais surtout j'ai aimé plonger dans la tête de Potap, ce jeune drogué, et de voir son combat pour s'en sortir, par toutes les étapes qu'il passe pour se sevrer. 


En bref, c'est un bon petit roman 
Je ne m'attendais pas à ce que le thème principal du livre soit la drogue, et surtout le combat contre la drogue. Mais c'est un très bon choix de l'auteure, car l'histoire est entraînante, touchante et passionnante. Le tout est très bien écrit avec douceur, mais elle est aussi plus dure quand il le faut. Et pour finir des personnages très touchants et attachants. Le tout donne un très bon roman que je recommande vivement. 


Citation: Je pense être un jeune comme beaucoup d’autres dans cette fédération de Russie. Et même ailleurs dans ce pays où les politiciens nous ont depuis longtemps délaissés, voire oubliés. Résultat, à l’aube de mes 18 ans, je traîne plus souvent dans les rues que dans mon établissement scolaire, un peu perdu, sans grand espoir quant à mon avenir, sans rêve et donc sans aucune motivation pour continuer mes études. Mes parents n’en savent évidemment rien et je m’applique à ce qu’ils ne l’apprennent pas.

samedi 3 février 2018

Lux de Maud Mayeras

Auteur: Maud Mayeras
Maison d'édition:  Anne carrière /Pocket 
Genre: thriller      
Prix: 19,00€/6,95€
Pages:  317
Date d'édition: 2016


Résumé 


C’est l’histoire d’un retour, d’une sentence et d’une vague qui monte à l’horizon. 2016. Antoine Harelde débarque à Ceduna, dans les terres arides du sud de l’Australie. Vingt ans auparavant, il a passé un été dans cette petite ville perdue et, en l’espace de trois mois qui l’ont vu quitter l’adolescence, il a connu la joie, l’amitié, l’amour et l’horreur. Aujourd’hui il est un homme. Il n’a pas oublié, il n’a rien pardonné. Mais la justice prend d’étranges et inquiétantes couleurs à la lumière de l’apocalypse. Ballade meurtrière sur fond de fin des temps, 




J'avais bien aimé reflex de la même auteur. Alors quand j ai vue que Lux était sortie en poche je voulais le lire. 

Note 14/20 

Avis:

    
Dans l'ensemble j'ai bien aimé ce livre, même si j ai quand même été un peu déçue. En effet je m'attendais  à autre chose. J'ai trouvé que le résumé correspondait qu’à un tiers du livre. Même si le reste du livre m'a quand même plu, j'ai trouvé que c'était un peu gros, que tout s’enchaînait de manière trop brutale et sans vraiment de sens. Cela rendait pour moi le tout un peu trop gros. Mais cela m'a quand même plu dans l'ensemble. 


     On retrouve ici une histoire assez particulière. Le premier tiers correspond bien au résumé: une histoire de vengeance, avec des retours dans le passé, où l’on découvre le pourquoi du comment de cette vengeance. Puis les deux autres tiers traîtent plusieurs sujets qui se succèdent de manière assez brouillonne pour moi, mais qui sont bien traités, pris un par un. Mais pour moi le tout donne une histoire assez brouillonne c'était trop de trucs différents. 

    J'ai trouvé les personnages à peine assez développés dans l'ensemble, et surtout pas trop cliché. Mais par contre je n'ai ressenti aucun attachement pour eux. J'étais complètement détachée des personnages. 

     La plume de l'auteur est agréable à lire. Elle est fluide et prenante. 

     En bref, c'est un livre qui m'a plu, malgré quelques points négatifs. Il y avait aussi quelques longueurs et par moment je ne savais pas trop où l'auteur voulait en venir. 

             Les personnages :

Nous retrouvons ici principalement Antoine. 

     On découvre  dans un premier temps Antoine , un jeune homme assez particulier. Il est plutôt solitaire, il a des idées bizarres et parfois il est un peu instable. Il est d'origine française. J'ai eu du mal à comprendre son personnage et surtout à m’y attacher. 

   On retrouve également La famille Redshaw  un père de famille aux valeurs conservatrice, dominateur et mesquin. Une mère de famille complètement soumise, un peu bousillée par la vie. Hunter leur fils, un personnage que je vous laisserai découvrir (le mieux développé selon moi mais qui mérite d'être découvert par vous même). Lark, une jeune femme instable et rêveuse. J'ai eu beaucoup de mal avec son personnage. 

    Il y a aussi, Cockie, un grand géant, à l'odeur nauséabonde, qui traîne en boucle dans les rues. Il est un peu instable, il est étrange. C'est le personnage que j'ai le plus aimé, surtout quand on en apprend un peu plus sur son histoire. 


    Sans oublier Taylor que l’on va découvrir dans la deuxième partie du livre. Mais on va surtout découvrir son histoire petit à petit. Ce qui m'a vraiment touché. J'ai aimé découvrir un jeune homme fort mais à la fois vulnérable, gentil, courageux et un peu paumé. 

                      L'histoire

     Pour commencer, on découvre Antoine un jeune homme qui est de retour en Australie après de longues années. Il est revenu dans le but précis de se venger. Au fil des pages on va alterner entre présent et passé, pour voir l'évolution de cette vengeance et la raison de celle-ci. 

   Mais après un tiers cette histoire est passée. Et on va découvrir deux autres sujets qui seront traités. Des sujets auxquels je ne m'attendais pas, qui sont plutôt bien traités, mais qui pour moi ont été emmenés de manière assez bancale. 

    Je ne souhaite pas trop vous en dire sur la suite de l'histoire de ce roman, car  cela vous ferait perdre une partie de l'histoire et risquerai de vous spoiler. Mais pour moi c'était un peu trop 

    j'aurais aimé lire les deux histoires, mais la première partie un peu plus travaillée et dans un autre roman le deuxième tiers de l'histoire. Le tout était un peu trop pour un seul roman selon moi .  

   En bref, l'histoire de mon point de vue était un peu trop bancale et brouillonne. Cela n'empêche que j'ai aimé les deux histoires et même si elles se rejoignent je les ai plutôt pris comme deux histoires séparées. Les sujets abordés dans les différentes parties sont bien traités, prenants et intéressants. 

L'auteur 

    J'ai trouvé la plume de Maud Mayeras très agréable à lire. Je l'ai trouvé fluide, rapide, remplie de retournements de situations. Mais selon moi la plume de cette auteure reste assez particulière et je pense qu'on aime ou on aime pas. 

Conclusion : 

Dans l'ensemble je vous recommande ce roman, même si j'ai trouvé pas mal de points négatifs,j ai apprécié la lecture. J'aurais aimé une histoire moins bancale, qui partait un peu moins dans tous les sens et des personnages mieux travaillés. 

Les personnages pour moi manquaient un peu de profondeur  et surtout m’ont été assez antipathiques. Je me suis attachée à presque aucun d'entre eux. Et j'ai même par moment eu du mal à les cerner. 

L'histoire est quand même prenante et entraînante. Je pense que l'auteur avait de bonne idées, a bien traité ses idées mais qu’elles auraient été mieux exploitées encore dans deux romans différents, car pour moi c'était beaucoup trop pour un seul roman. Ce qui donne un ensemble invraisemblable et brouillon. 

En bref, c'est un bon petit roman malgré tout. Mais pour moi il n'était pas exteptionel, j'ai préféré reflex de la même auteur. Je n'ai cependant pas non plus été déçue. Un roman en demi teinte. Des bons points, mais aussi quelques points négatifs qui m'ont fait un peu grincer des dents. J'ai aimé redécouvrir cette auteur.  Je vous le conseille, malgré mon avis plutôt mitigé car je pense sincèrement qu'il peut beaucoup plaire à d autres. 

Citation: Chaque jour que le grand Créateur a décidé d’embraser, il caresse cette terre, avec le môme en dessous. Il      sait que ça prendra du temps. Il marchera encore, jusqu’à ce que ses jambes cèdent. Quand enfin elles ne le porteront plus, il se laissera mourir…Ils riront ensemble d’être morts. Ils riront jusqu’à s’étouffer sans plus rien craindre du tout. Ils riront d’amour

lundi 29 janvier 2018

Mon petit coeur de pierre de Lucile Caron-Boyer

Auteur: Lucile Caron-Boyer   
Maison d'édition:  auto édité  
Genre: contemporain/jeunesse     
Prix: 14,90€
Pages:  224
Date d'édition: 2017


Résumé 


Marion a quatorze ans, un meilleur ami qui s'appelle Tom et un coeur de pierre. Du moins, c'est ce que Tom lui dit souvent, et peut-être qu'il n'a pas tout à fait tort. Cette année, elle rentre en troisième, retrouve son collège, ses camarades de classe, ses habitudes. Rien à signaler donc. Enfin si, peut-être. Le nouveau, Alex, produit sur elle un effet bizarre quand il lui sourit. Et puis il y a ce prof de SVT qui lui rappelle furieusement quelqu'un... Un roman qui parle d'adolescence, de la difficulté d'être différent, et d'amitié. À moins que ce ne soit d'amour, tout simplement.

samedi 20 janvier 2018

Entre deux mondes de Olivier Norek

Auteur: Olivier Norek 
Maison d'édition:  Michel Lafon 
Genre: thriller    
Prix: 19,95€
Pages:  40o
Date d'édition: 2017



Résumé : 

Fuyant un régime sanguinaire et un pays en guerre, Adam a envoyé sa femme Nora et sa fille Maya à six mille kilomètres de là, dans un endroit où elles devraient l'attendre en sécurité. Il les rejoindra bientôt, et ils organiseront leur avenir. 
Mais arrivé là-bas, il ne les trouve pas. Ce qu'il découvre, en revanche, c'est un monde entre deux mondes pour damnés de la Terre entre deux vies. Dans cet univers sans loi, aucune police n'ose mettre les pieds. 


Bastien est un policier français. Il connaît cette zone de non-droit et les terreurs qu'elle engendre. Mais lorsque Adam, ce flic étranger, lui demande son aide, le temps est venu pour lui d'ouvrir les yeux sur la réalité et de faire un choix, quitte à se mettre en danger.





Olivier Norek est un de mes auteurs préférés, c'est tout naturellement que j'ai retrouvé son roman à Noël. 

Note 19/20



Avis: 

  
Je manque peut- être un peu de recul, vu que c'est un livre d'Olivier Norek. Mais encore une fois, ça a fait boum, gros coup de cœur pour ce livre. Même si il est très différent de sa saga, il est tout aussi extraordinaire. Ce livre a su me faire ressentir beaucoup d'émotions. Ce livre est un vrai petit bijou. 



On retrouve ici une histoire assez originale: en effet, on retrouve très peu d'histoires de ce genre dans les thrillers. Mais c'est surtout une histoire tellement crédible, ce qui peut faire, par moments, froid dans le dos . Le sujet assez complexe de l'immigration a été traité avec du recul, de la finesse et surtout un regard totalement objectif, en nous plaçant un peu de tous les côtés (les migrants, la police, les bénévoles, les habitants de Calais, les chauffeurs routiers). 

     Encore une fois, Olivier Norek a su créer des personnages vraiment intéressants. Ils sont tous très nuancés, aucun n'est tout blanc ou tout noir. Mais surtout des personnages avec des personnalités très marquées et travaillées, ce qui les rend réels et très attachants. 

     La plume de l'auteur est juste folle. Bon Ok, je suis pas trop objective, car c'est un de mes auteurs préférés. 
    En bref, c'est un livre qui m'a énormément plu, un gros coup de cœur encore une fois avec cet auteur. J'ai passé un moment vraiment très agréable et je n'ai rien à redire sur ce roman, aucun point négatif.  

             Les personnages :

Nous retrouvons ici principalement Adam d'un côté et Bastien de l'autre.

     On découvre  dans un premier temps Bastien , 
un lieutenant qui vient d'être muté pour des raisons familiales dans le Nord. C'est un personnage fort que j'ai beaucoup apprécié. C'est un bon flic et un homme au grand cœur, gentil, intelligent et fort. Sa femme, Manon, traverse une période difficile suite à la mort de son père mais elle reste une femme intelligente et intéressante à suivre. Ils ont une fille, Jade, que j'ai trouvée très mature pour son âge, à la fois curieuse et intelligente. C'est une famille normale à laquelle on peut facilement s'identifier. 


   On retrouve également Adam un flic qui vient de fuir la Syrie. C'est un homme droit, courageux, fort et surtout généreux. Peu de temps avant de quitter la Syrie, il a envoyé sa femme Nora et sa fille Maya en France. Les deux femme sont assez peu présentes mais on s'attache à elles à travers les yeux d'Adam.

    Il y a aussi, Kilianiun jeune garçon d'une dizaine d'années. Ce petit garçon malgré son âge est déjà un homme. Il a traversé de nombreuses épreuves. Suite à de mauvaises rencontres dans la jungle de Calais, il va devenir le protégé d'Adam. Petit à petit, on va découvrir l'histoire de ce jeune homme. 

    Puis on a les autres policier de l'équipeque j'ai trouvés à peine assez développés mais qui restent des personnages intéressants. Entre Erika et sa personnalité de feu, Corval qui a un léger poil dans la main et encore plusieurs autres, tous avec une personnalité bien à eux. Ils vivent tous leur boulot comme ils le peuvent avec leur morale. 

                      L'histoire: 

     
Dans un premier temps, on découvre Adam, et les raison qui le poussent à vouloir fuir la Syrie. L'homme va tout d'abord envoyer Nora, sa femme et sa fille Maya. Elles doivent l'attendre en France dans un lieu appelle a jungle de Calais. Puis ils doivent partir vers l'Angleterre.  Mais quand Adam arrive à la jungle, il va découvrir un lieu sans aucune loi, où règne le chaos. 


    Sur sa route, Adam fait la rencontre d'un jeune garçon muet qu'il nommera Kiliani. L'homme va prendre Kiliani sous son aile et le protéger. En parallèle, il va enquêter sur un meurtre qui s'est produit dans la jungle mais dont tout le monde a l'air de se moquer. À travers les yeux d'Adam, on va découvrir la vie quotidienne dans la jungle et son combat pour retrouver sa famille et ne pas perdre la raison. 

    D'un autre côté, on découvre Bastien, un jeune lieutenant, qui vient de demander sa mutation à Calais, suite à la mort de son beau-père, qui a plongé sa femme dans une grosse dépression. Ici, il va découvrir des nouvelles règles. Le lieutenant va énormément s'interroger sur la jungle et découvrir des choses sur son travail très différentes de la normale. 

   Un jour les deux homme vont se rencontrer. Une belle amitié va naître entre eux deux. Chacun a ses motivations. Le jeune Kiliani et le désir de le protéger vont réunir les deux hommes. 

   En bref, entre deux mondes est un livre sans tabou. On découvre à travers lui le monde de ;la jungle de Calais sans filtre. Une enquête assez prenante et surtout un monde qui fait froid dans le dos. Mais Olivier Norek a su ne pas tomber dans le roman à l'eau de rose. Tout est mesuré et le tout donne une histoire époustouflante. 

 L'auteur 

Je suis réellement tombée en amour de la plume de cet auteur, même si c'est dans un autre genre que sa saga. Il a une plume terriblement efficace, des chapitres courts qui défilent à une vitesse folle, sans jamais entrer dans les clichés. On nous plonge au cœur des choses. On suit les différents protagonistes de l'histoire à la 3eme personne. Le récit n'est jamais édulcoré, par peur de choquer. Son roman se lit absolument tout seul, tellement on ne peut qu'être pris dedans. 

Conclusion : 

je ne peux que vous le conseiller. C'est vraiment un excellent thriller policier. Un énorme coup de cœur pour moi. On nous pointe du doigt différentes choses et surtout la noirceur du monde qui nous entoure. C'est noir, dur, puissant, criant de vérité. Un roman juste époustouflant. Il est prenant et difficile de le lâcher: en tout cas, ça a été le cas pour moi, je voulais savoir la fin de ce roman. En bref, le roman est prenant, addictif et nous fait ressentir à merveille les sensations et sentiments. 

Les personnages sont excellents, tous bien nuancés, travaillés, avec de belles personnalités. J'ai aimé toute la palette de personnages que nous a dépeints Olivier Norek dans ce roman. J'ai trouvé qu'ils se mélangent tous à merveille et le tout crée un ensemble très complet, qui nous permet de découvrir de nombreux aspects de cette histoire. 

L'histoire est très prenante et entraînante. Le récit est vraiment mené de main de maître. On voit que l'auteur sait de quoi il parle. Il nous montre la réalité des choses, sans jamais avoir peur de nous choquer, certaines scènes sont très dures. Une intrigue palpitante qui sait nous tenir en haleine. 

En bref, c'est un excellent roman. Je suis toujours aussi fan d'Olivier Norek et de sa plume. Un gros coup de cœur pour ce roman où j'ai tout aimé: la plume, l'histoire, les personnages. Foncez. 



Citation : Ce n’est pas le premier. La violence est partout puisque la pauvreté est immense. Tu ne peux pas mettre ensemble dix mille hommes, quasiment enfermés, tributaires de la générosité des Calaisiens et des humanitaires, sans autre espoir qu’une traversée illégale, et croire que tout va bien se passer. 

samedi 13 janvier 2018

De force de karine Giebel

Auteur: Karine Giebel  
Maison d'édition:  Belfond 
Genre: thriller    
Prix: 19,50€
Pages:  528
Date d'édition: 2016



Résumé : 

Le temps de l'impunité est révolu. Le temps des souffrances est venu. » Elle ne m'aimait pas. Pourtant, je suis là aujourd'hui. Debout face au cercueil premier prix sur lequel j'ai posé une couronne de fleurs commandée sur internet. Car moi, j'ai voulu l'aimer. De toutes mes forces. De force. Mais on n'aime pas ainsi. Que m'a-t-elle donné ? Un prénom, un toit et deux repas par jour. Je ne garderai rien, c'est décidé. A part le livret de famille qui me rappelle que j'ai vu le jour un 15 mai. De mère indigne. Et de père inconnu. Lorsque j'arrive devant la porte de mon ancienne chambre, ma main hésite à tourner la poignée. Je respire longuement avant d'entrer. En allumant la lumière, je reste bouche bée. Pièce vide, tout a disparu. Il ne reste qu'un tabouret au centre de la pièce. J'essuie mes larmes, je m'approche. Sur le tabouret, une enveloppe. Sur l'enveloppe, mon prénom écrit en lettres capitales. Deux feuilles. Ecrites il y a trois mois. Son testament, ses dernières volontés. Je voulais savoir. Maintenant, je sais. Et ma douleur n'a plus aucune limite. La haine. Voilà l'héritage qu'elle me laisse.




j'avais beaucoup aimé "purgatoire des innocents" de la même auteur alors quand je l'ai vue je n'ai pas hésité.

Note 15/20




Avis: 

   J'ai bien aimé ce livre dans l'ensemble. J'ai cependant regretté pas mal de longueurs.

Mais dans l'ensemble ce livre a su me faire ressentir quelques émotions, même si je n'ai pas trouvé l'ambiance de ce livre à la hauteur de mes attentes. Je m'attendais à une ambiance plus oppressante, même si elle évolue au fur et a mesure de la lecture. J'ai aussi trouvé  que ce livre possédait quelques clichés et je n'étais pas toujours d'accord avec les choix de l'auteur, mais j'ai beaucoup aimé, ce roman.

     On retrouve ici une histoire assez banale, une famille avec des secrets, un maître chanteur, des personnages avec des secrets, rien de très surprenant, mais j'ai malgré tout été prise dans cette histoire, et je voulais savoir le fin mot de cette intrigue. Même si j'ai trouvé qu'il y avait quelques longueurs et répétitions, toute l'histoire reste prenante et palpitante.

     Par contre j'ai eu un peu de mal avec les personnages. Le gros point noir de ce côté, pour moi, c'est que je n'ai pas du tout réussi à m'attacher à eux. Certains étaient pour moi assez cliché et d'autre manquaient un peu de profondeur. Mais ce n'est pas pour autant que les personnages ne sont pas intéressants à suivre.

     La plume de l'auteur est très agréable à lire. Elle est fluide, agréable et prenante.

    En bref, c'est un livre qui m'a bien plu. J'ai passé un moment agréable, même si par moments, j'ai trouvé que ça n’avançait pas beaucoup.


             Les personnages : 

Nous retrouvons ici principalement Luc d'un côté et Armand Reynier de l'autre.

     On découvre  dans un premier temps Luc , un jeune  homme à l'heure allure de jeune homme parfait. Il est sportif, intelligent. C'est un garçon gentil, protecteur et bienveillant, ainsi que très à l'écoute. Il va devenir le garde du corps de la famille Reynier. Mais derrière cette apparence de jeune homme parfait, se cache bien des mystères.

    On retrouve également Armand Reynier un homme de pouvoir, à qui tout réussi. Il est père et a une relation fusionnelle avec sa fille qu'il aime par dessus tout, il possède sa propre clinique et est un chirurgien hors pair. Mais le professeur Reynier, cache de nombreux secrets. Et si cet homme aux allures d'homme parfait qui a réussi  sa vie était pas aussi bon qu'il voulait paraître?

    Il y a aussi, Maud, La fille de Armand Reynier. Depuis que sa mère est morte lorsqu'elle avait 3 ans, la jeune fille est légèrement perturbée et perdue. Suite a une descente aux enfers entre mauvaise fréquentation et drogue, elle réussit petit à petit à remonter la pente. Jusqu'à ce qu'elle se fasse agresser et qu'elle reperde pied. Malgré ça c'est une jeune fille très forte, et pour moi le personnage le plus attachant.

    Puis on a Charlotte, que j'ai trouvé à peine assez développée mais qui reste un personnage intéressant. C'est la belle mère de Maud et la nouvelle femme du professeur. C'est une jeune femme attachante, qui a ses propre démons. Une femme touchante qui essaie toujours de faire de son mieux. J'ai beaucoup aimé son personnage.

 On a aussi des personnages secondaires: Marianne, la petite amie de Luc. On a aussi Amanda la domestique des Reynier, une femme serviable drôle et un peu manipulatrice.


                      L'histoire:

     Armand Reynier, est un homme a qui tout réussit, il est intelligent, riche, directeur de sa propre clinique, un chirurgien hors pair. Sa fille Maud revient d'un passage en enfer, et sort enfin la tête de l'eau.

    Mais un jour alors qu'elle faisait son jogging la jeune femme se fait agresser. Un jeune homme du nom de Luc va la sauver des griffes de son prédateur. Le professeur Reynier, va alors décider d'engager le jeune homme qui est garde du corps pour protéger sa fille.

   On va alors découvrir leur quotidien au fur et à mesure. Un maître chanteur va menacer l'équilibre de cette famille aux allures si parfaite. Entre mensonges, secrets lourds, amour, déception et rebondissements. Qui est derrière tout ca? Qui veut du mal à cette famille? Le professeur cache t'il des choses?

    Puis vient la fin que j'ai plutôt bien aimé. Je m'y attendais par contre un peu, mais je n'ai quand même pas été déçue et je l'ai trouvé plutôt bien amenée et l'angoisse monte crescendo.


   En bref, l'histoire peut paraître un peu longue et répétitive par moment, mais je l'ai bien aimé malgré tout! Et l'ambiance sombre, angoissante est totalement prenante.


                     L'auteur:

   J'ai trouvé la plume de Karine Giebel très agréable à lire. Je l'ai trouvé fluide, rapide, remplie d'émotions, elle a su me faire ressentir l'angoisse de la situation et les sentiments des personnages. Le tout donne vraiment l'impression de vivre le roman ce qui est très agréable, j'ai adoré sa plume. J'ai aussi aimé l'alternance de points de vue.


Conclusion : 

Je vous le conseille, même s'il peut être un peu long par moment avec quelques répétitions. 

Mais, quand le roman commence vraiment, Pour moi il manquait juste un petit peu de profondeur, mais malgré tout il est prenant et difficile de le lâcher, en tout cas ça à été le cas pour moi, je voulais savoir la fin de ce roman, même si je n'ai pas été totalement suprise par la fin. En bref le roman est prenant, addictif, et nous fait ressentir à merveille les sensations et sentiments. 

Les personnages, sont par moment un peu clichés, parfois ils manquent même pour moi de profondeur et peuvent être agaçants. Cependant ils restent aussi attachants, et surtout intéressants à suivre. 

J'ai beaucoup aimé certains et détesté d'autres. 

L'histoire est assez prenante, et entraînante. J'ai plutôt bien aimé suivre ces personnages tout le long du roman, voir leur évolution et les révélations qui sont faites tout le long de l'histoire, tout est assez bien ficelé. 

En bref, c'est un bon roman. Malgré tout, j'ai préféré purgatoire des innocents du même auteur, car là, l'histoire mettais du temps à se mettre en place, mais quand tout est mis en place je n'ai pas su le lâcher. Le manque de profondeur de certains personnages m'a aussi un peu déçu mais ils n'en restent pas moins intéressants à suivre. le tout est très bien écrit.  Je vous le conseille, un thriller haletant, sans trop de sang ou de scènes vraiment gore. 



Citation : Lorsqu'elle me regardait, je plongeais dans une eau noire et glacée. Je me noyais dans mon chagrin. Pas une parole rassurante, pas un geste tendre. Aucun conte pour m'aider à affronter mes cauchemars. Seulement des brimades, des ordres et des cris. De l'indifférence, chaque jour. Des humiliations, souvent. Des insultes, parfois.

dimanche 16 juillet 2017

Incarnations de Philipe Souchet

Auteur: Philippe Souchet  
Maison d'édition:  eclosion-éditions  (grand format)
Genre: fantastique    
Prix: 13,38€  (grand format)
Pages:  375 (grand format)
Date d'édition: 2011 (grand format) 



Résumé : 



Haziel est un ange d’exception, envoyé régulièrement sur Terre par Le Patron pour protéger l’humanité de ses tendances autodestructrices. Mais un incident imprévu l’oblige à rester prisonnier de la matière pour une durée indéterminée, dans un corps pesant et incommode.

Soupçonné d’entreprise terroriste par un commissaire de choc qui veut le faire craquer psychologiquement, il est enfermé dans un asile d’aliénés. Il y rencontrera Viviane, une psychiatre à laquelle il est plus lié qu’il ne le pense de prime abord, et ce depuis plusieurs millénaires !

Du big bang à la structure de l’ADN, du pharaon Akhénaton à Jimi Hendrix, d’Alexandre à Bonaparte, d’une oasis en plein désert à la Place de la Concorde, de voitures piégées en virus mortels, les protagonistes de ce conte moderne sont pris dans une aventure foisonnante comme la vie elle-même, où magie et réalité se mêlent intimement pour finalement revenir à deux questions fondamentales : qui a créé l’Homme ? Et pourquoi ?




Merci à l'auteur et au site simplement pro  pour l'envoi de ce livre et leur confiance.

Note 16/20


Avis 

        

J'ai vraiment aimé ma lecture. Un très bon petit roman qui nous plonge dans plusieurs époques différentes. Ici, on vagabonde de l'Égypte ancienne à nos jours en passant par plusieurs grandes batailles de l'histoire. C'est un livre qui traite aussi de plusieurs sujets importants comme le terrorisme, la guerre, l'évolution humaine par exemple et des thèmes plus fantastiques comme la réincarnation, ou la magie. Un livre intéressant et instructif. 

    Ici, on retrouve une histoire plutôt sympathique. Un récit qui défile à 1000 à l'heure. De nombreuses péripéties, révélations. Nous avons ici aussi beaucoup de passages qui racontent l'histoire de l'Égypte, j'ai beaucoup aimé en apprendre un peu plus. Nous croisons également la toute sorte d'homme comme Bonaparte par exemple. Le terrorisme est aussi un thème central de ce livre et pour moi il est bien abordé. 

    Les personnages sont pour moi très intéressants et surtout attachants avec une forte personnalité qui évolue au fil des pages. Des personnages bien travaillés selon moi. 

    La plume de l'auteur est très agréable à lire. Elle est fluide, rythmée et très jolie. 

    En bref, c'est un livre qui m'a beaucoup plu Je n'ai été réellement déçue par aucun point du livre, sauf peut être quelques petites longueurs par moments ou encore parfois j'étais un peu perdue car on passe d'une époque à une autre sans trop d'indication. 




Les personnages :


Nous retrouvons ici principalement Haziel  

     On découvre  dans un premier temps Hazielqui est un des meilleurs anges. Envoyer sur terre pour des missions importantes qui servent à changer le cour de l'histoire afin de limiter les dégâts. Il est bon, loyal, franc, drôle, sympathique, vrai comme un dieu et surtout attachant. 

    Puis on à , Malek, qui lui est un ange déchu. En effet, à la suite d'une bourde qu'il a faite le Patron a décidé de le laisser dans le corps qu'il a incarné. Il décide alors de fonder le monde selon son désir et veut dominer le monde que ce soit par des guerres, des vols ou d'autres manigances. C'est un personnage un peu incompris, plein de haine et de rancœur mais aussi un homme de pouvoir, un manipulateur. J'ai beaucoup aimé 

    Il y a aussi Viviane C'est la psychologue qui doit examiner Haziel lorsqu'il est soupçonné d'être un terroriste. C'est une femme douce, gentille, intelligente et intéressante à suivre. J'ai trouvé l'évolution de son personnage passionnante. 

    On retrouve également le commissaire lelubre   qui est en charge de l'enquête sur l'explosion et qui soupçonne Haziel d'être le terroriste. C'est un homme un peu violent, sûr de lui et il est prêt à tout pour avoir raison. C'est un personnage que je n'ai pas spécialement apprécié. 

   Il y a aussi de nombreux personnages secondaire comme Akhenaton et d'autres pharaons égyptiens dont on va faire la connaissance, ou encore on croise la route d'Alexandre le Grand, Bonaparte ou des stars du rock comme Jimi Hendrix. Mais aussi d'autres anges qui font parti du même clan que Haziel, et des anges de la mort qui sont leurs ennemis. 


L'histoire:

     Quand le livre commence, nous retrouvons Haziel un ange envoyé sur Terre par le Patron afin d'empêcher une rencontre amoureuse qui donnera naissance à un enfant du mal. Tout ne se déroule pas comme prévu et un attentat à la bombe a lieu. Très vite Haziel est soupçonné d'être le terroriste. Le commissaire Lelubre va alors le placer dans un centre de haute sécurité et lui faire vivre un vrai cauchemar pour qu'il avoue. Là-bas, il va faire la rencontre de Viviane, une psychologue qui doit l'évaluer. 

    Alors que Haziel est dans de très mauvais draps, le Patron décide de le renvoyer dans leur monde. Cependant, Haziel a encore de nombreuses choses à régler, notamment avec son passé qui l'empêche de faire pleinement son travail, mais surtout il doit empêcher Malek, un ennemi de longue date, de faire de terribles choses. 

     Haziel est alors renvoyé sur terre afin de mettre fin aux agissements de Malek et empêcher une catastrophe qui pourrait bien avoir des conséquences planétaires et faire de nombreuses victimes. Mais on va aussi remonter dans le passé des deux anges et croiser des figures historiques importantes. On va surtout se retrouver en Égypte. 

    En bref, nous avons ici une histoire plutôt complète et bien aboutie. L'auteur a su mêler avec brio le fantastique, l'historique, l'humour, l'action. Un roman que j'ai vraiment aimé 

L'auteur:

   J'ai trouvé la plume de Phillipe Souchet   agréable à lire, assez légère mais surtout rythmée et assez descriptive. J'ai trouvé que l'auteur parvenait parfaitement à faire imaginer son univers. J'ai aimé son univers et comment elle lui fait prendre vie. 


Conclusion :

Je vous le conseille vivement, j’ai passé un excellent moment de lecture, j'ai aimé tous les points du roman : la plume, les personnages et l'histoire en elle-même. La thématique abordée là l'était avec beaucoup de finesse et de brio selon moi. Un roman qui m'a à la fois beaucoup plu mais aussi instruite. Tous les passages dans le passé étaient super intéressants. 

Les personnages sont pour moi vraiment intéressants à suivre. Ils évoluent tout au long du roman. Ils sont attachants, avec de bonnes personnalités, tous différents et intéressants, avec leurs propres objectifs, leur propre destin et leur passé. 

L'histoire se lit bien et rapidement. Pour ma part, j'ai tout de suite été embarquée dans cette univers avec tout des côtés fantastiques de réincarnation de karma. Mais aussi tous les côtés dans l'histoire de l'Égypte ou encore sur tout le côté terrorisme à l'heure actuelle, c'était très intéressant. Un livre que je recommande chaudement. 


Citation :
On cognait sur le mur de la cellule jouxtuant celle de Haziel, avec une régularité stupéfiante depuis des heures. Il se rendit compte finalement que seule la tête de son voisin, projeté contre la cloison, pouvait produire de tel son. Alors, submergé par les coups de boutoir des âmes souffrantes et désespérés qui entouraient, et comme elle prisonnier d'une situation incompréhensible, il se mit à pleurer.       

. 》